expr:class='"loading" + data:blog.mobileClass'>

14 déc. 2011

Mousse de Yaourt et sa gelée de Miel : Concours Culinographie

Tout à fait par hasard ce week-end je suis tombée sur ça: Le challenge de Noël lancé par Culinographie sur le thème White and Gold. Petite nouvelle dans la blogosphère je me lance dans mon premier concours.   La chance du débutant sera-t-elle au rendez-vous? 


Pour ma recette j'ai choisi un des mélanges dont je suis assez adepte: yaourt // miel. Lorsqu'une envie de sucré m'envahit, très souvent j'opte pour un yaourt nature quelconque avec une cuillère de miel. HuUmMm un vrai régal! Sauf que c'est trop fastoche de mélanger les deux et de dire hop le tour est joué! J'ai donc réalisé une mousse de yaourt pour accentuer le côté aérien et une petite gelée de miel pour créer du contraste. 

Mousse de Yaourt et gelée de Miel                                                                    Pour 4 "petites" verrines

gelée de Miel:
150 gr de miel
1 1/2 de gélatine

Faire tremper la gélatine 10min dans de l'eau froide. Chauffer le miel à feu doux et incorporer la gélatine (préalablement essorée). Verser dans le fond des verrines et déposer au frais 2h00. 

mousse de Yaourt:
130 gr fromage blanc
130 gr de crème liquide
30 gr de sucre glace
3 gr de gélatine
1 gousse de vanille

Tremper la gélatine 10 min dans l'eau froide. Mélanger le fromage blanc, le sucre glace et la vanille. Monter la crème en chantilly et la placer au frais. Egoutter la gélatine et la faire fondre à feu doux. L'incorporer au mélange fromage blanc en remuant bien pour ne pas faire de grumeaux. Associer la chantilly avec le fromage blanc délicatement. Verser la mousse dans les verrines et laisser prendre 2 ou 3h00. 

TAadAMm! 
J'avais une idée assez précise de la mise en scène: un univers blanc de chez blanc avec un miel doré à souhait. Mais rien ne se passe comme prévu. Lorsque la mousse est blanche le miel s'éteint, et lorsque le miel est "lumineux" la mousse est sombre.... Comme dirait ma maman: "tout va bien poussin"! Alors on cherche des solutions, on enlève, on ajoute, on tourne... Et la c'est l'illumination! Je démonte un bout de ma guirlande pour pouvoir éclairer le dessous de ma verrine. Oh joie l'effet recherché est enfin au rendez-vous (ou presque)! 
Petit message perso >> un grand merci à Mister F. avec qui je "travaille".  

2 commentaires: